Le cheval est un animal qui reste fragile au niveau de sa santé. En effet, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce grand animal majestueux est bien souvent victime de bactéries ou parasites, souvent bénins parfois mortels. Vermifuger son cheval c'est apporter un soin cheval essentiel pour la santé et la durée de vie de votre animal !

Parmi ces parasites, il est bien question de parasites digestifs et intestinaux. Ces parasites infestent votre animal et affectent son état de santé général et provoquent la mort du cheval dans de nombreux cas. Pour lutter contre ces parasites, il faut limiter leurs propagation dans l'environnement du cheval mais aussi au sein de son organisme, via vermifugation.

Quand on sait que 70% des jeunes cheveux sont infectés par une ou plusieurs espèces de parasites, il est essentiel de passer à l'acte et de vermifuger son animal sans attendre ! La plupart du temps, des signes visibles sur le cheval indiquent son infection: coliques sourdes, gros ventre, poil piqué, difficulté à prendre de l'état etc. Mais parfois, plus souvent que l'on ne l'imagine, aucun signe visible de transparaît. Un cheval parasité et non soigné participera à la contamination de l'environnement dans lequel il évolue lui mais aussi ses congénères.

Pour déterminer si son animal est infecté, on doit analyser son crottin. Cet examen consister à évaluer le nombre d'oeufs de parasites par gramme de crotte, pour évaluer le niveau de contamination. Mais cet exament n'est pas fiable suivant par quel type de parasite le cheval est parasité.

Il est donc primordial de vermifuger ses chevaux mais aussi de traiter leur environnement: nettoyer les box tous les jours, nettoyer les mangeoires, composter le fumier avant de l'épandre, garder un hectare de parturâge par cheval etc ... Il reste important de vermifuger ses chevaux 1 à 6 fois par an suivant le risque et de commencer la vermifugation sur les poulains dès 8 semaines d'âge.